calendrier


Les prochains cafés-philo …





Avons-nous le temps ?
23/06/2017
Pierre-Jean Dessertine
Pas de café-philo en mai


De quoi la post-vérité
est-elle le nom ?
21/04 /2017
Pierre-Jean Dessertine
Le pouvoir politique peut-il être moral
?
31/03/2017
Pierre-Jean Dessertine
Est-il normal de vouloir s'affranchir de
la norme ?
24/02/2017
Pierre-Jean Dessertine
annulé


annulé


Sommes-nous nés ainsi ?
25/11/2016
Pierre-Jean Dessertine
Peut-on agir ?
28/10/2016
Pierre-Jean Dessertine
La joie peut-elle être le guide de notre
vie?
23/09/2016
Pierre-Jean Dessertine
Au Restaurant de La Tour de l'Ho – 18 h30
125 Boulevard National, 84400 Apt, 04 90 75 24 82
Email :
contact@latourdelho.com,
Site web :
http://latourdelho.fr/

Le 23/06/2017 : Avons-nous le temps ?



La vie moderne semble sous l’emprise d’une malédiction que chacun, peu ou prou, expérimente : plus j’adopte les innovations techniques qui me libèrent de tâches accaparantes en m’offrant du temps disponible, plus le temps me manque pour faire tout ce que j’ai à faire.
Notre but sera d’éclairer ce phénomène paradoxal, et qui nous rend fort malheureux, de notre rapport au temps dans le monde contemporain.
Mais qu’est-ce d’ailleurs que vivre en ayant le temps ? Qui a vraiment le temps puisque, chacun le sait, notre temps est compté ? N’est-ce pas justement le propre du sage que d’être celui qui a le temps ?
Nous proposerons d’abord de consulter quelques sagesses anciennes pour mieux comprendre pourquoi, aujourd’hui, le temps peut ainsi nous échapper.
Cela pourrait nous permettre de mieux cibler les critiques à ce qu’est devenue la condition humaine dans « la modernité tardive » (Hartmut Rosa). Desquelles nous espérons tirer quelques ouvertures pour que nous soit rendu le temps de vivre.
Car n’est-ce pas la bonne clé pour une vie heureuse que celle qui nous ouvrirait la porte d’une réconciliation avec le temps qui passe ?

Lectures :

Hartmut ROSA,  Aliénation et accélérationVers une théorie critique de la modernité tardive, La Découverte/Poche, 2014.
ÉPICURE, Lettre à Ménécée

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire